L’ASSOCIATION DES CLINIQUES MÉDICALES DU QUÉBEC INSISTE POUR PARTICIPER AUX TRAVAUX DU COMITÉ DES FRAIS ACCESSOIRES

L’ASSOCIATION DES CLINIQUES MÉDICALES DU QUÉBEC INSISTE POUR PARTICIPER AUX TRAVAUX DU COMITÉ DES FRAIS ACCESSOIRES
0 25 juin 2015

Montréal, le 25 juin 2015. L’Association des cliniques médicales du Québec (ACMQ) est préoccupée de ne pas avoir été invitée à participer aux travaux du comité des frais accessoires que le Ministre Gaétan Barrette doit prochainement mettre en place.

« Il est particulier, voir curieux, que les propriétaires de cliniques ne soient pas impliqués dans les discussions visant l’avenir des cliniques du Québec. Il est évident qu’ils sont les mieux placés pour aider le gouvernement à déterminer quels sont les coûts réels d’opération comme le prix du matériel, du personnel et du loyer pour les cliniques», a déclaré M. David Levine, ancien gestionnaire du réseau de la santé et conseiller de l’ACMQ.

Par ailleurs, l’ACMQ se réjouit de la réaction du Ministre de la santé de régler la problématique entourant les frais accessoires facturés aux patients pour certains services de santé. L’Association rappelle que le règlement du dossier des frais accessoires ne réglera pas tout et que le Ministre doit également s’assurer que les montants accordés aux médecins pour la gestion et le fonctionnement des cliniques soient remis entièrement aux cliniques.

« Les cliniques peinent à joindre les deux bouts parce qu’elles n’arrivent pas à recevoir tous les montants qui sont versés aux médecins via leurs honoraires et qui devraient servir à payer une partie des frais des cliniques », a déclaré le Dr François Loubert, co-président de l’ACMQ.

Il est important de souligner que l’Association reste préoccupée en regard d’un des articles du code de déontologie du Collège des médecins du Québec qui met en péril le droit des médecins à demeurer propriétaire de leur clinique médicale.

L’Association souhaite poursuivre ses échanges avec le Ministre de la Santé afin de promouvoir l’accessibilité aux services de santé et à ce titre, elle lui demande d’inviter l’ACMQ à se joindre au comité sur les frais accessoires et à s’assurer de la pérennité des cliniques et de leur développement.

À propos de l’ACMQ : L’Association des cliniques médicales du Québec (ACMQ) a pour mission de regrouper les cliniques médicales du Québec, de représenter les cliniques médicales ainsi que de promouvoir leurs intérêts pour assurer à la population un accès à des services de santé de qualité optimale et voir à la satisfaction de la clientèle.

Rappelons que les cliniques médicales du Québec jouent un rôle primordial dans la livraison des soins à la population. Actuellement, plus de 80 % des consultations en médecine familiale et plus de 30 % des consultations en médecine spécialisée au Québec sont rendues dans ces milieux tant réputés pour leur productivité et leur efficacité. Les cliniques médicales du Québec sont grandement sous-financées et doivent inévitablement facturer légalement et éthiquement tous les frais non couverts par le régime public..

Information :
Philippe Roy (514) 531-4104
proy@ryanap.com

Publié dans Nouvelles récentes